L’acné du chat

Mon chat a de l’acné ? Comme un adolescent… ? Presque !

Quasiment 70 à 80% des jeunes adultes souffrent, sous l’influence des hormones, d’une production excessive de sébum. Le sébum est un fluide huileux produit par les glandes sébacées annexées aux poils ou aux cheveux. Il s’écoule en permanence là où le poil émerge de l’épiderme et assure un rôle protecteur à la peau.

La maladie rénale chronique du chat agé

L’INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE

(IRC)

 

Qu’est-ce que l’IRC ?

Lors de l’insuffisance rénale chronique, les reins perdent progressivement et de façon irréversible leurs fonctions vitales:

  • filtrer le sang et éliminer les déchets produits par l’organisme (dont l’urée et la créatinine)
  • réabsorber de l’eau et des minéraux
  • éliminer le surplus du phosphore alimentaire.
  • fabriquer des hormones régulant la pression artérielle et la synthèse des globules rouges.

On estime que lorsque les premiers signes apparaissent, les 3/4 des reins sont déjà détruits.

 

Les principales causes :

  • fibrose liée à l’âge
  • infections
  • calculs
  • malformations
  • maladies génétiques
  • tumeurs.

 

Les conséquences :

  • augmentation du taux de créatinine et d’urée dans le sang                                                                        baisse de l’appétit, troubles digestifs, amaigrissement
  • augmentation de la quantité d’urine émise                                                                                                    soif élevée, sensibilité aux infections urinaires
  • augmentation du taux de phosphore dans le sang                                                                                        troubles osseux, calcification des organes    
  • augmentation de la pression artérielle                                                                                                           risques cardiaques, d’AVC et d’hémorragie rétinienne
  • diminution de la synthèse des globules rouges                                                                                anémie progressive                                                                             

 

L’évolution de cette maladie chronique:

Les quatre stades d’évolution :

Les stades d’évolution suivants sont déterminés à partir du taux de créatinine dans le sang; à chaque stade correspond un pourcentage de fonction rénale résiduelle

Stade 1 : créatinine < 16 mg/l = insuffisance rénale sous-jacente

stade 2 : 16 mg/l < créatinine < 28 mg/l = insuffisance rénale débutante

stade 3 : 28 mg/l < créatinine < 50 mg/l = insuffisance rénale avancée

stade 4 : créatinine > 50 mg:l = insuffisance rénale terminale

 

 

Le diagnostic de cette maladie :

Diagnostiquer précocement :

un diagnostic précoce augmente considérablement l’espérance de vie

le diagnostic se fait par le dosage dans le sang de l’urée, de la créatinine et du phosphore et par une analyse d’urine.

Diagnostiquer avant l’apparition des premiers symptômes : c’est encore mieux!

Lorsque votre chat a fêté ses 10 ans, nous vous proposons de réaliser un bilan sanguin « sénior » qui inclut le dépistage de l’IRC.

 

Les signes qui doivent vous alerter:

  • il boit plus qu’avant
  • il urine plus qu’avant
  • ses urines sont très claires
  • il a moins d’appétit
  • il a maigri
  • il manque de vitalité
  • son poil n’est plus aussi beau

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces affirmations, nous vous recommandons de prendre rendez-vous rapidement

 

Quel traitement pour stabiliser l’IRC ?:

Selon le stade de la maladie le traitement de l’insuffisance chronique pourra  être :

  1. Une alimentation spécifique

    * une alimentation qui va diminuer les apports en phosphore

    * une alimentation dont la quantité de protéines est diminuée mais de haute valeur biologique : le but est de diminuer le taux d’urée dans le sang.

    * une alimentation riche en oméga 3 : ceci permet de lutter contre l’inflammation chronique du rein.

  2. Un IECA ou un Sartan : L’action de ces médicaments est de diminuer les protéines urinaires et réduire l’hypertension rénale néfaste au bon fonctionnement des reins. Ils ont donc une action protectrice pour les reins.

  3. Une perfusion : Dans les cas avancés, la perfusion va permettre de réhydrater le chat et de faire baisser rapidement le taux d’urée et de créatinine dans le sang

 

Un suivi régulier de votre chat permettra d’adapter de façon précise les traitements existants et ainsi ralentir l’évolution de la maladie et en supprimer les complications.